Michel DESTOT réelu, mais avec quelle légitimité ?

Publié le par Mohammed SI TAYEB

Michel DESTOT réelu, avec l'ouverture à une droite contestée et contestable et un modem opportuniste, quel avenir pour Grenoble?

Michel DESTOT                      : 48,01%
Fabien DE SANS NICOLAS : 29,49%
Les Verts                                 : 22,49%

Inscrits : 80345
Votants: 44703
Nuls     :   1048

Participation : 52,21%

 

Cantonales: Les 3 candidats de droites battus

Mes pensées vont vers Max MICOUD, Alain BONNET et Nathalie BERANGER.

Dans un contexte national défavorable et dans une situation locale 'floue' la défaite est honorable, je suis serein quant à l'avenir, d'autre échéances se préparent et j'espère qu'avec mes amis politiques nous pourrons présenter aux Grenoblois et aux Isérois une alternative claire.
La campagne étant terminée, mon blog de campagne va se transformer en site, le site d'un homme de la diversité, de mes idées  sur l'égalité, la discrimination positive...

A Bientôt   

Commenter cet article

Sylvaine Proulx 19/03/2008 22:06

trop peu d'honneur suit cette victoire, on nous l'annonçait gagnée d'avance, il n'y a pas de quoi fouetter ...un chat : finalement 52% de la population a dit non à M. Destot. La gouvernance risque d'être difficile dans ces conditions, d'autant qu'elle va se bâtir sur les ruines fumantes d'un passé cahotique et sulfureux. Espérons que les 48 % restant n'auront pas a regretter "une mauvaise pioche"! Beaucoup de leçons à tirer de cette campagne et aussi à apprendre pour F. de Sans Nicolas et ses colistiers, pour nous redonner les raisons d'espérer aux termes des 6 ans à venir. Néanmoins, félicitations et bravo pour cette première, menée avec courage, conviction et brio, et à la prochaine....!